ARCCAPOLO

Biographie

Ayant grandi dans l'ambiance colorée de Rio de Janeiro, ArccaPolo construit son univers musical en compilant les sons des années 80. Influencé par le rock brésilien, il rédige une série de textes et de poèmes originaux alors qu'il entre à l'académie de musique de Villa-Lobos. Il a aussi ses premières expériences scéniques, après avoir rejoint différentes chorales et troupes de danse. Mais c'est sur le lieu-même du plus célèbre des Carnavals au monde, prenant part à plusieurs concerts, qui ArccaPolo trouve sa véritable passion. En admiration face à des groupes comme U2 et Depeche Mode, il observe attentivement les performances de ces chanteurs qu'il rêve secrètement d'imiter. C'est cette capacité de l'artiste à générer une telle puissance avec son public qui va continuer de fasciner ArccaPolo à travers le temps. Et ces moments intenses, immergé dans la foule, l'amène à l'apprentissage du chant. Cependant, le prochain chapitre de sa vie va se dessiner hors de son foyer natal, en route vers d'autres continents.

Au milieu des années 2000, ArccaPolo poursuit son parcours à l'étranger. Il quitte l'Amérique du Sud pour s'envoler en direction de contrées qui lui sont encore inconnues. Après un passage à Paris, avant d'atterrir à New York, il décide de déménager dans la ville de Gand. Suivant un long épisode au cœur des Flandres belges, ArccaPolo finit par s'installer dans la capitale européenne, Bruxelles, en 2012. Dans ce nouvel environnement, il commence à assembler pièce par pièce les bouts de mélodies qui se sont entassés inlassablement dans un coin de son esprit au cours de ses aventures.

Ayant grandi dans l'ambiance colorée de Rio de Janeiro, ArccaPolo construit son univers musical en compilant les sons des années 80. Influencé par le rock brésilien, il rédige une série de textes et de poèmes originaux alors qu'il entre à l'académie de musique de Villa-Lobos. Il a aussi ses premières expériences scéniques, après avoir rejoint différentes chorales et troupes de danse. Mais c'est sur le lieu-même du plus célèbre des Carnavals au monde, prenant part à plusieurs concerts, qui ArccaPolo trouve sa véritable passion. En admiration face à des groupes comme U2 et Depeche Mode, il observe attentivement les performances de ces chanteurs qu'il rêve secrètement d'imiter. C'est cette capacité de l'artiste à générer une telle puissance avec son public qui va continuer de fasciner ArccaPolo à travers le temps. Et ces moments intenses, immergé dans la foule, l'amène à l'apprentissage du chant. Cependant, le prochain chapitre de sa vie va se dessiner hors de son foyer natal, en route vers d'autres continents.

Au milieu des années 2000, ArccaPolo poursuit son parcours à l'étranger. Il quitte l'Amérique du Sud pour s'envoler en direction de contrées qui lui sont encore inconnues. Après un passage à Paris, avant d'atterrir à New York, il décide de déménager dans la ville de Gand. Suivant un long épisode au cœur des Flandres belges, ArccaPolo finit par s'installer dans la capitale européenne, Bruxelles, en 2012. Dans ce nouvel environnement, il commence à assembler pièce par pièce les bouts de mélodies qui se sont entassés inlassablement dans un coin de son esprit au cours de ses aventures.

En un clin d'œil se profile 2021, la créativité d'ArccaPolo demande à se libérer, et il matérialise les tours et détours de sa vie d'adulte en un répertoire inédit. C'est avec le producteur bruxellois Eamonn Tobin qui ArccaPolo se lance comme artiste solo avec les singles 'On My Knees' et 'The Clown', figurant dans son premier EP 'Half', et avec son dernier single 'Goodbye', trois morceaux très différents mais aussi cohésives qui montrent bien les facettes de son identité en tant que nouvel artiste. 'On My knees' vise à mélanger ses influences des années 80 avec un rock électronique plus moderne. Avec 'The Clown', ArccaPolo poursuit sa découverte d'un univers plus indie, en produisant une balade avec une mélodie puissante et un arrangement inattendu. Et c'est dans ce spirit d'exploration que 'Goodbye' se produit en 2022, un morceau qui combine un tempo supersonique à une plongée au fin fond d'une synthpop rétrofuturiste.
  • #arccapolo
  • Brussels

Contacts et médias

Retrouvez ici les plateformes sur lesquelles l'artiste est présent·e

Vidéos

Galerie de l'artiste

Biographie

Ayant grandi dans l'ambiance colorée de Rio de Janeiro, ArccaPolo construit son univers musical en compilant les sons des années 80. Influencé par le rock brésilien, il rédige une série de textes et de poèmes originaux alors qu'il entre à l'académie de musique de Villa-Lobos. Il a aussi ses premières expériences scéniques, après avoir rejoint différentes chorales et troupes de danse. Mais c'est sur le lieu-même du plus célèbre des Carnavals au monde, prenant part à plusieurs concerts, qui ArccaPolo trouve sa véritable passion. En admiration face à des groupes comme U2 et Depeche Mode, il observe attentivement les performances de ces chanteurs qu'il rêve secrètement d'imiter. C'est cette capacité de l'artiste à générer une telle puissance avec son public qui va continuer de fasciner ArccaPolo à travers le temps. Et ces moments intenses, immergé dans la foule, l'amène à l'apprentissage du chant. Cependant, le prochain chapitre de sa vie va se dessiner hors de son foyer natal, en route vers d'autres continents.

Au milieu des années 2000, ArccaPolo poursuit son parcours à l'étranger. Il quitte l'Amérique du Sud pour s'envoler en direction de contrées qui lui sont encore inconnues. Après un passage à Paris, avant d'atterrir à New York, il décide de déménager dans la ville de Gand. Suivant un long épisode au cœur des Flandres belges, ArccaPolo finit par s'installer dans la capitale européenne, Bruxelles, en 2012. Dans ce nouvel environnement, il commence à assembler pièce par pièce les bouts de mélodies qui se sont entassés inlassablement dans un coin de son esprit au cours de ses aventures.

Ayant grandi dans l'ambiance colorée de Rio de Janeiro, ArccaPolo construit son univers musical en compilant les sons des années 80. Influencé par le rock brésilien, il rédige une série de textes et de poèmes originaux alors qu'il entre à l'académie de musique de Villa-Lobos. Il a aussi ses premières expériences scéniques, après avoir rejoint différentes chorales et troupes de danse. Mais c'est sur le lieu-même du plus célèbre des Carnavals au monde, prenant part à plusieurs concerts, qui ArccaPolo trouve sa véritable passion. En admiration face à des groupes comme U2 et Depeche Mode, il observe attentivement les performances de ces chanteurs qu'il rêve secrètement d'imiter. C'est cette capacité de l'artiste à générer une telle puissance avec son public qui va continuer de fasciner ArccaPolo à travers le temps. Et ces moments intenses, immergé dans la foule, l'amène à l'apprentissage du chant. Cependant, le prochain chapitre de sa vie va se dessiner hors de son foyer natal, en route vers d'autres continents.

Au milieu des années 2000, ArccaPolo poursuit son parcours à l'étranger. Il quitte l'Amérique du Sud pour s'envoler en direction de contrées qui lui sont encore inconnues. Après un passage à Paris, avant d'atterrir à New York, il décide de déménager dans la ville de Gand. Suivant un long épisode au cœur des Flandres belges, ArccaPolo finit par s'installer dans la capitale européenne, Bruxelles, en 2012. Dans ce nouvel environnement, il commence à assembler pièce par pièce les bouts de mélodies qui se sont entassés inlassablement dans un coin de son esprit au cours de ses aventures.

En un clin d'œil se profile 2021, la créativité d'ArccaPolo demande à se libérer, et il matérialise les tours et détours de sa vie d'adulte en un répertoire inédit. C'est avec le producteur bruxellois Eamonn Tobin qui ArccaPolo se lance comme artiste solo avec les singles 'On My Knees' et 'The Clown', figurant dans son premier EP 'Half', et avec son dernier single 'Goodbye', trois morceaux très différents mais aussi cohésives qui montrent bien les facettes de son identité en tant que nouvel artiste. 'On My knees' vise à mélanger ses influences des années 80 avec un rock électronique plus moderne. Avec 'The Clown', ArccaPolo poursuit sa découverte d'un univers plus indie, en produisant une balade avec une mélodie puissante et un arrangement inattendu. Et c'est dans ce spirit d'exploration que 'Goodbye' se produit en 2022, un morceau qui combine un tempo supersonique à une plongée au fin fond d'une synthpop rétrofuturiste.
  • #arccapolo
  • Brussels

Vidéos

Galerie de l'artiste

Contacts et médias

Retrouvez ici les plateformes sur lesquelles l'artiste est présent·e